Théâtre: Jean-Luc Revol, "Rendez-vous" avec Kad Merad

Jean-Luc Revol (Jean-Luc Revol, Photo par Philippe Dépalle)

« Depuis début juillet, je n’ai plus de vie ». Aussi, en ce mercredi après-midi du 15 septembre, au lendemain de la première de Rendez-vous, Jean-Luc Revol flemmarde un livre en main. Et prend le temps de se raconter. Un peu. Car, très vite, il va filer au théâtre. Le metteur en scène doit préparer la deuxième représentation. Sans trop de soucis. La mayonnaise prend bien avec la petite troupe de quinze comédiens et sept musiciens emmenée par Kad Merad (*). Qui avait accepté de participer à ce projet avant le succès de Bienvenue chez les Ch'tis. Et a tenu promesse.

Huit ans, c’est le temps qui s’est écoulé depuis la naissance de ce projet partagé avec Laurent Laffite et Judith El Zein qui en ont signé l’adaptation. Rendez-vous est en effet une déclinaison de She loves. Pièce devenue célèbre au cinéma avec The shop around the corner (1940), d’Ernst Lubitsch. Et plus récemment avec Vous avez un message (1998), tourné par Nora Ephron, avec Tom Hanks et Megg Ryan.

Huit ans à chercher un financeur prêt à se lancer dans une aventure bien différente des productions à grand spectacle style Le roi soleil. Et c’est à Nevers que Jean-Luc Revol à trouver l’oiseau rare. Producteur d’Eddy Mitchell, Claude Wild était venu accompagner “son poulain” à la Maison de la culture. Où le chanteur et comédien jouait de Le temps des Cerises. Une discussion s’engage. L’affaire se fera. « La vie, c’est simple parfois ».

Une vie de théâtre débutée, à Nevers, avec la création du Théâtre du caramel fou, au milieu des années 80. Et qui, depuis, ne s’est plus arrêtée. Jusqu’à remporter un Molière du théâtre musical, en 2007, pour Le Cabaret des hommes perdus.

Il rectifie : « L’année dernière, pour la première fois depuis 1985, je suis resté huit mois sans travailler ». A cause de deux projets tombés à l’eau. « Tu sais, lâche-t-il dans un doux sourire, c’est un peu dur en ce moment. La culture, ce n’est pas trop le truc de notre gouvernement ». Confidence assortie d’une pirouette : « Mais je ne suis pas à la rue. Je n’ai pas d’enfant et je peux manger des patates… ».

Dans la foulée de Rendez-vous, il montera sa nouvelle création : La Nuit d’Elliot Fall. Un road-movie nocturne et musical, qu’il préparera à la Maison de la culture de Nevers, à partir de la mi-octobre. Avant la première représentation à Paris, le 3 novembre, au Vingtième Théâtre (**).

De toute façon, on en reparle.





Par Philippe Dépalle

(*) Rendez-vous, avec Kad Merad, Laurent Lafitte, Magali Bonfils, Pierre Santini, etc.. Au Théâtre de Paris, 15, rue Blanche Paris 9e.

(*) La Nuit d’Elliot Fall de Vincent Daenen (d’après une idée originale de Jean-Luc Revol)- 7, rue des Plâtrières - 75020 Paris -Réservations : 01.43.66.01.13.

Sources:http://www.lepost.fr/article/2010/09/15/2223164_theatre-jean-luc-revol-rendez-vous-avec-kad-merad.html