Musique:Concerts, albums, nouveautés...

Entries feed

Tuesday, January 18 2011

Raphaëlle Dess, le sourire 2010 - Facebook

logo_fbk Le groupe Sourire, créé en 2007, compte depuis sa création un soutien important : Celui de Philippe Vaurs et Christophe Sauvage, pour Elegancia Hotels, en proposant des prix prestigieux tels que des nuits offertes aux gagnants au: Seven Hotel, Hidden Hotel et The Five Hotel à Paris.
La chanteuse, révélée par La Nouvelle Star 2007 et qui prépare son premier album (I’m Ready, sortie prévue courant 2011) a su convaincre les membres de Facebook de voter pour elle.

Raphaelle Dess

Raphaëlle Dess sourit. Elle rit même. Ce n’est pas la première fois qu’elle reçoit une récompense de ce genre. Dans son lycée privé, il existait une tradition de fin d’année : la remise des prix . Bonne élève en seconde, elle s’attendait à être saluée pour ses performances en économie ou en linguistique. Mais ses professeurs lui avaient décerné le prix du sourire. Parce qu’elle était une lycéenne sympathique. Qu’elle participait positivement à la vie de sa classe. Les années suivantes, Raphaëlle s’était rattrapée en obtenant de « vraies » récompenses.

Être Le sourire 2010 de Facebook lui fait très plaisir. A plus d’un titre. Parce qu’elle a recueilli des suffrages de personnes qu’elle ne connaissait pas. Les 2222 membres de ce groupe crée en 2007 , avaient en effet le choix. Plus de 400 photos étaient en compétition. Mais le plus grand nombre a flashé sur l’ image de la chanteuse, réalisée par une talentueuse photographe, Nabou.

Nabou

«C’est Nabou qui m’a proposé de participer au concours, souligne Raphaëlle. La première fois où nous nous sommes rencontrées, j’ai eu un vrai coup de foudre amical. Que ce soit sa photo qui l’ait emporté me fait très plaisir ».

Il est vrai que la manière de travailler de Nabou est assez personnelle. « J’ai l’habitude faire des photos, note Raphaëlle, mais avec elle c’est différent. Je n’avais pas l’impression de poser. Elle sait saisir des instants ».

« Avec Raphaëlle, raconte Nabou, on se connaissait depuis longtemps. Nos chemins se sont ensuite croisés à plusieurs reprises. ». Jusqu’à cette séance faite « avec les moyens du bord », dans le ranch de son futur époux , dans la banlieue parisienne. Un repas, quelques verres de vins, une grande complicité et le tour était joué. Résultat : les images respirent le naturel.

Nabou, cherche à saisir un moment de sincérité. La vérité de l’instant. C’est ce qui donne à ses images une réelle profondeur. On peut découvrir son travail sur sa page Facebook Nabou photography. Notamment une série réalisée récemment à Londres, Underground. Et une autre, La parisienne, où elle raconte Ana, un modèle qui n’a rien à envier à une professionnelle.

Avec ce prix, Raphaëlle commence bien une année qui s’annonce importante pour elle. Elle termine son premier album enregistré à Mulhouse, avec l’arrangeur Jackson Mackay. Un disque qu’elle a co-produit avec le label Koonda music. Pour lequel elle a écrit l’essentiel des chansons et des musiques - Thierry Geoffroy, qui a travaillé avec Hélène Ségara a co-signé une chanson, notamment. Raphaëlle est heureuse du résultat. Intitulé I’m ready, ce premier album est résolument folk, avec quelques escapades country. Genres qui conviennent à sa voix et son univers. On y retrouvera The One, titre qui figurait sur le single deux titres sorti en 2009.

Avant la sortie de l'album, elle proposera deux concerts intimes, des show case. Un pour les journalistes et un pour ceux qui apprécient le talent d’une femme qui continue d’afficher son bien être en étant l’égérie d’une marque de lingerie, Secret de dame. « Ce n’est pas parce qu’on ne fait pas du 36, qu’on ne peut pas être glamour », dit-elle, dans un sourire.

Philippe Dépalle

image_elegancia

Liens utiles:

Raphaëlle Dess, fan page Facebook
Elegancia Hotels, fan page Facebook
Elegancia Hotels, site Internet
Nabou, photographe, fan page Facebook

Merci aux organisateurs du concours des sourires sur facebook: Philippe Dépalle et Nelly du Web

Wednesday, November 18 2009

Fromtwo en concert à Paris

concert Fromtwo

En écoute sur Myspace: www.myspace.com/fromtwo

En concert à Paris: le mardi 24 novembre 2009 à 19 heures, au théatre de la Reine Blanche (2, bis passage ruelle-75018 Paris).

Pour visualiser l'événement sur Facebook, cliquez ici.

Nelly du web

Créer volontairement une collision entre des genres que tout sépare n'est pas chose facile. Et pourtant, la grande musique classique ne doit elle pas sortir de ses gonds ?
FromTwo en deux noms, c'est:

ESTELLE GRAND

Pianiste classique, pédagogue, accompagnatrice et chef de choeur, Estelle Grand a obtenu quatre prix de conservatoire.
Une grande connaissance de la musique vocale l’amène à la comédie musicale «Anges et Démons » avec Didier Lockwood à Radio France Elle sera appelée a jouer pour l’avant première du film «Les Mots Bleus» d’Alain Corneau et accompagnera plusieurs opéras et opérettes et aura aussi l’occasion d’être assistante du chef Samuel Sené, sur «La Croche Choeur». Elle se produit aussi en orchestre, notamment, lors du concert de clôture du «Festival Jules Vernes» au Grand Rex et travaille aussi avec l’orchestre de Picardie. Elle travaille aussi beaucoup à l’international pour les concours internationaux en tant qu’accompagnatrice et est très appréciée comme chambriste lors de manifestations culturelles telles que l’inauguration de la place Stanislas, des concerts à la Cité des Arts ou encore le Lion’s Club.
Sa participation à divers projets musicaux lui a permit de se forger un répertoire vaste et varié et de rencontrer de nombreux musiciens.
Aujourd’hui, Estelle Grand profite de toutes ses influences et rencontres musicales et prépare actuellement divers projets sur des spectacles de cabaret, mais aussi de la musique orientée musique du monde et du spectacle vivant ainsi que des recherches d’adaptations de répertoires.

MEIVELYAN JACQUOT
Compositeur et multi instrumentiste Né le 29 avril 1973 à Nantes, Meyvelian Jacquot démarre la musique par la batterie à l’âge de 4 ans, puis suivront d’autres instruments, toujours de manière autodidacte.
Il compose ses premières musiques et les enregistre dès l’âge de 11 ans. Il compose :
• pour le cinéma :
"Si Belle", "Autour d’un Rêve", "Fausse Piste", "L'Absence", "Double Je", "Pirates, les Gueux de la Mer", "Claque Club" (Sébastien Marqué, Charly Mars, Emmanuel Berg, Cie les Jenlains)
• pour des documentaires télévisuels (TV5, France 3), ESKWAD Production • pour le théâtre : "La Paix Des Braves" (Jean Claude Carrière, Régis Florès)
• pour la danse ( Elisa Commeyne, Anne Lise Brewer) •
Pour un spectacle son et lumière : "Ruines et Totem" (Chateauvert, France) • pour le festival "les Allumés" (Nantes, France) en collaboration avec Francy Jacquot et Patrick Charnois Il écume les salles et les festivals du monde entier en accompagnant des artistes :
• jazz (Baptiste Trotignon, Alban Darche, Geoffroy Tamisier, Daniel Givone, Jean Louis Pommier...)
• de la chanson (Renaud, Jean Jacques Goldman, Alice Dona, Michael Jones, Christophe Willem, Naturalibus, Guillaume Farley, …)
• rock (Supertramp, Beverly jo Scott, Diane K, les Rapalas...) • de Musiques traditionnelles (Agadez, Quartethno Sabaa, Marianne Farouch Orchestra, les Szgaboonistes...)
• de musique actuelle (Sébastien Tellier, Poni Hoax, Jasmine Végas, Jeanne Balibar, Alice Lewis...)
• de musique classique (From Two, duo avec la pianiste Estelle Grand). Il participe :
• à l’élaboration de la bande originale avec Baptiste Trotignon du film "Sartre, l'âge de raison" de Claude Goretta
• en tant qu'initiateur et arrangeur au projet "Hommage à Wayne Shorter" pour le festival "Les rendez-vous de l'Erdre".

Friday, November 13 2009

Regis Kole

MYSPACE: www.myspace.com/kolesound

FACEBOOK: facebook Regis Kole

Regis Kole

Site web: http://www.regiskole.com/


Album en écoute sur Deezer: http://www.deezer.com/listen-4099779

Né un 4 décembre à Paris, Régis KOLE doit son nom d’artiste à sa double culture Franco-Béninoise .Originaire du Bénin, il a grandi entre l’Afrique et l’Occident. Comme il se plaît à le dire lui-même, sa musique est : “ un pont entre mes deux cultures”.

Ses influences sont multiples. Elles oscillent entre Soul, musique africaine, et chanson française. Dans le cercle familial, on écoute aussi bien la grande voix de Myriam Makeba, la Soul de la Motown que les textes de Georges Brassens. Mais c’est en 1982, à la sortie de l’album Thriller d’un certain Michael Jackson que la passion s’empare de Régis KOLE. De retour en France, alors qu’il poursuit ses études supérieures, Régis KOLE crée en 1994 un quartet vocal : Esteem Akapella.

En 1999, Le groupe est repéré et engagé par le comédien Mouss Diouf au Réservoir à Paris. Après moult scènes et collaborations, ils assurent entre autres, la première partie de Koffi Olomidé à Bercy. Esteem produira son album Akapella Airlines en 2008. Ces années permettent à Régis d’affiner son goût pour l’écriture et la composition. Il acquiert également une véritable aisance scénique. L’album Optimistic Soul, sorti en septembre 2009 est son premier opus solo. On y découvre la sensibilité d’un artiste au carrefour des civilisations .

Régis KOLE nous offre ici une délicieuse Soul-Pop aux accents acoustiques et métissés. Son premier titre, Love&Happiness , en est la parfaite illustration.

Actualités:

Septembre 2009: Sortie digitale Album sur I tunes,Virginmega, amazon.com, fnac.com…

Octobre: sortie Clip Vidéo de Love & Happiness Octobre 2009 - diffusion Virgin 17

Monday, November 9 2009

June Hill

A découvrir!!!!!
June Hill

En écoute sur:
Myspace : http://www.myspace.com/junehillmusic

Devenez fan sur:
Facebook : June Hill

La ville dort encore quand les rêves de June lui rappelle à cette promesse faite depuis des années.
Un pacte d'adolescent, où quand Tom et lui se retrouvaient des après midi entières à digérer et chanter les morceaux qui tournaient alors sur la platine.

Les expériences acquises au sein de leur formations respectives (Eliott, Mark Brenner, Blackstars Utd, Daisy Age, Indica, Hicksville), ainsi que leurs nombreuses premières parties dans l'antre de salles réputées (Joe Cocker, l'Alhambra, Le Rockstore,…), les rapprochent au même titre que leurs influences communes, et désormais, il ne leur reste plus qu'à ouvrir ensemble le journal musical intime qui trône dans leurs têtes.

La musique et les mots remplissent aisément les pièces vides, et quand au bout d'un mois de travail respectif ils se réunissent , le projet se révèle de lui-même : Une base de folk américaine teintée de pop sixties pour certains, des accents pouvant effleurer parfois le rock et la country, une rencontre de culture et d'horizons différents pour d'autres.
Qu'importe les termes que l'on puisse apposer pour comprendre cette alchimie.
Pour eux, simplement, ce sera June Hill.
Actuellement, en recherche de label pour la production de leur premier album.

Contact & Management : Karl BERNIER :+ 33 (0) 6 61 59 28 48

Friday, October 9 2009

Da Silva en concert à L'Olympia

Le 11 février 2010, le chanteur Da Silva sera en concert à l'Olympia:(Photo: Philippe Dépalle)

Da Silva
Depuis quelques semaines déjà, il balade sa mélancolie au milieu d’un Carnaval enjoué. Sur une mélodie, une ritournelle, dont il a le secret. Le titre passe en radio, le clip s’installe à la télé. Le hors d’oeuvre aiguise l’appétit. Et laisse à penser que La tendresse des fous, son troisième album, est bien dans les sillons des deux précédents. Erreur. Il explore de nouveaux horizons. La météo intime de l’artiste prend de l’ampleur sous les arrangements musicaux de Joseph Racaille qui a travaillé, notamment, avec Alain Bashung et Arthur H. Mais aussi au gré des tranches de vie qui prennent une nouvelle tournure.

« J’ai longtemps été dans les histoires de ruptures. Dans le prisme du couple. Cet album est celui de l’après rupture. À 33 ans, après avoir passé beaucoup de temps à me faire du mal, j’ai envie de me faire du bien. Avec pudeur et surtout beaucoup de tendresse ». Ses deux précédents albums avaient été enregistrés à la maison, puis mixés en studio par Renaud Létang. « J’en avais un peu marre d’être une caricature du minimalisme ». Il a donc laissé à d’autres une partie du travail. À Bénédicte Schmitt et Dominique Blanc Francart laréalisation, au studio Labomatic; et la musique, en partie, à des professionnels tels que le batteur percussionniste Denis Benarosh ou le bassiste Laurent Vernerey (Cabrel, Delerm, Souchon,Miossec…). Lui s’est concentré sur l’écriture.

Un Olympia le 11 février 2010

«Avant, je jouais à la guitare et mettais un texte dessus. Je ménageais la chèvre et le chou. Là, j’ai été plus exigeant. J’ai passé beaucoup de temps sur les textes ». Mais déléguer n’a pas été simple.« J’avais peur que l’émotion soit diluée. Mais je suis tombé sur des gens qui étaient vraiment à l’écoute. Pas à mon écoute. Mais à l’écoute de mes chansons. » Le résultat est là. Da Silva continue de raconter la quête d’ idéal , les échecs , l’amour, la mélancolie. Avec ce sens des mots, ce phrasé et cette voix singulière qui l’ont propulsé très vite dans le gotha des chanteurs en français dans le texte. Le succès de ses deux premiers disques, assorti d’une nomination aux Victoires de la musique 2008 (*), en sont des preuves.

Il promet une tournée plus courte que les précédentes. Une centaine de dates sont déjà annoncées, à partir du mois de janvier. Dont une à l’Olympia, le 11 février 2010. Mais une fois sur scène, il ne saura sans doute pas refuser d’autres invitations. Il se nourrit de son public, de l’ambiance des tournées pour rester dans un mouvement qui lui convient très bien. Et qui lui permet d’enchaîner sur d’autres créations. Écrire entre deux portes ou deux concerts, c’est pour lui le meilleur moyen de ne pas « se regarder le nombril ». Il dit : « Un artiste est avec le monde. Il ne peut pas être au dessus».

Philippe Dépalle

Monday, June 22 2009

Concert gratuit à Paris: Mariama

Mariama

Mariama est de retour à Paris, cette ville qu'elle aime tant !

Accompagnée de son groupe, elle vous offrira 1 heure de concert. Rendez vous donc au : China ( métro 8 : ledru-rollin), le mercredi 8 juillet 2009 , Heure : 20h30

Prix : GRATUIT

Mariama – Biographie:

"Don du ciel", voilà ce que signifie le nom de cette jeune artistecompositeur- interprête née à Freetown (Sierra Leone) et qui grandit à Cologne (Allemagne). Au final son nom témoigne assez bien de son rapport avec la musique;
"Même si toutes mes chansons n’ont pas de lien direct avec la religion, je crois que ma voix, et ma capacité à écrire ces chansons, sont les plus cadeaux qu’il m’ait été donné de recevoir de toute ma vie."
"On pourrait appeller ça de la „soul acoustique. Du moins je crois que certains le définiraient ainsi. C’est toujours difficile pour moi de me définir ou de définir ma musique. Tout comme j’aime écouter différentes chansons à différents moments, j’écris aussi chacune d’elles dans un état d’esprit différent." "Je veux que ce soit comme un voyage où tout le monde serait invité … d’une acoustique épurée à une production plus importante" Son seul prénom pourrait suffire à comprendre que sa musique est un véritable cadeau du Ciel. Mais ce serait bien mal la connaître, car elle n'en est pas à son coup d'essai. Elle a d'abord sillonné les routes allemandes avec sa guitare. Sur son chemin, ensorcelant chaque soir un public venu toujours plus nombreux pour rêver au son de sa musique, de son instinctive soul et se laisser porter par sa voix envoûtante, elle a pu affiner ses ambitions.

Il n'y a pas de hasard, ce périple a marqué le public, tant par la qualité de ses prestations en solo qu'en premières parties ou duo live d'artistes reconnus tels que :
- Patrice
- Curse
- Chilsoldier-tour (with Samy Deluxe, NNEKA)
- Brothers Keepers
- Le collectif «on a slamé sur la lune»
Ce n'est pas non plus une coïncidence si son talent l'a menée jusqu'en studio sur des projets tels que :

- Curse single "Wenn ich die Welt" ( FOUR Music/Sony Music Entertainment Germany GmbH )

- Ubuntu-LP mit Phax Mulder et Flomega ( Auto-production)

- 7inch et Carhartt-sampler: interprêtant "I’m still waiting", remix de Bob Marley (Warner/MPM – Melting Pot Music)

- Genda single "Lost boys", Fingerprint ( Sunsite records)
Mariama photo Actuellement, Mariama prépare l'enregistrement de son premier album pour une disponibilité dans les bacs au printemps 2010. Toujours à l'écoute de son public de plus en plus nombreux (nombre croissant d'affichage de son myspace, nombre de fans grandissant sur sa page facebook ), et parce que c'est sur scène qu'elle se sent bien, elle prend plaisir à enflammer les lieux où elle se produit en live : en Allemagne, en France (à la Bellevilloise, au Pranzo (Paris) ; en radio en France (à Goomradio pour 2 titres acoustiques) ou encore sur les plateaux télés tels que Lalocale-TV, "Les perles du net" (titre inédit et 4,2% de PDA, 2ème meilleur score de l'émission de Diret8). Il n'est pas de hasard, il est des rendez-vous à ne pas manquer...

www.myspace.com/listentomariama

www.mariama-music.com

Photograhes : Christian WAGNER.

Nelly du web: Ne manquez pas cette date de concert!

Copyright (c) The Five Hotel Paris . All right reserved