Lire: arrêt sur un livre, l'actualité des libraires

Entries feed

Monday, March 28 2011

Direct Femme - Le nouveau magazine féminin gratuit

direct Femme
Un nouveau magazine qui facilite la vie des femmes

Direct Femme s’adresse à toutes les femmes lectrices ou non de titres féminins en quête d’informations à la fois accessibles et de qualité, de solutions et d’idées nouvelles sur le développement personnel, et le bien-être, de décryptage simple sur la mode et les grandes tendances pour se faire plaisir.

Bolloré Média a mis en place une offre exclusive sur le marché de la presse féminine :

- un magazine gratuit

- une diffusion par colportage dans les grands secteurs de mobilité et les centres d’affaires et de consommation

- un magazine puissant diffusé à 450 000 exemplaires

- une présence dans les 13 plus grandes agglomérations françaises : Paris, Lille, Lyon, Marseille, Avignon, Aix-en-Provence, Montpellier, Bordeaux, Toulouse, Nice, Nantes, Rennes et Strasbourg

direct Femme article

Jean-Christophe Thiery, président Bolloré Média :

« Alors que la presse féminine est le deuxième média le plus influent auprès des femmes après la télévision, sa pénétration sur cette population reste encore inférieure à 50%. Direct Femme s’adresse à toutes ces femmes actives, très nombreuses qui aspirent à plus d’informations et de repères dans leur vie quotidienne. »

CONTACTS PRESSE :
Élodie Le Rol / 01 46 96 48 93 / e.lerol@bolloremedia.net
Virginie GRANDCLAUDE/01 46 96 29 24 /v.grandclaude@bolloremedia.net
Mathilde RATINEAUD/01 46 96 17 96 /m.ratineaud@bolloremedia.net

Voilà un magazine que j'ai eu plaisir à lire, après l'avoir reçu dans le métro et pressée de rentrer chez moi pour essayer les recettes gourmandes de la toute nouvelle star des pâtisseries tendances: les Whoopies!

Nelly du Web.

Monday, October 25 2010

Prix de littérature politique Edgar Faure 2010

prix Edgar Faure 2010 Cet hiver, pour la quatrième année, l’association Edgar Faure investit le Palais du Luxembourg et réunit un jury de choix pour remettre son prix de la littérature politique.
Députés, sénateurs, portes paroles et journalistes feront partie du jury qui décernera le prix à l’écrivain politique de l’année. A l’initiative de Rodolphe Oppenheimer, petit fils d’Edgar Faure, cet événement a pour vocation d’affirmer une volonté de placer au devant de la scène les auteurs et les éditeurs qui investissent le champ de la littérature politique.

Soutenir une production éditoriale de qualité, consolider les échanges entre les œuvres politiques et le public, l’association a souhaité un prix moderne et prestigieux, là où Edgar Faure voulut entreprendre le bicentenaire de la Révolution Française. Née en 2003, elle se veut d’accompagner l’engouement croissant pour la littérature politique. A partir d’une liste d’ouvrages politiques, les éditeurs et l’association Edgar Faure ont sélectionné un certain nombre de livres qui concourront au prix.

Un hommage à Monsieur Faure

Soucieux de perpétuer la mémoire du Président Edgar Faure, le Prix de Littérature Politique Edgar Faure a été imaginé comme une manière de perpétuer la pensée du Président en formant un jury éclectique au dessus des clivages politiques.

Visionnaire, tant sur le plan politique que sur le plan artistique, Edgar Faure aimait les arts qu’il n’a cessé de caresser de son intelligence tout au long de sa vie : Ecrivain, Auteur de romans policier, Auteur Compositeur- Poète, Académicien Avocat, Ministre, Président du Conseil, Député, Sénateur, Maire… Edgar Faure fut tout au long de sa vie un serviteur de l’Etat.
rodolphe oppenheimer Un jury prestigieux Pour décerner le prix politique de l’année 2010, l’association a réunit un florilège d’hommes et de femmes du paysage politique et littéraire :

Roland Dumas - François Sauvadet - Pierre Moscovici- Jean-Claude Gaudin – Isabelle Debré - Gilles Catoire - Olivier Dassault- Pascal Buchet – Viviane Neiter - Gérard Miller - Mathieu Laine –Elisabeth Guigou - Marie-Christine Tarby-Maire - Claude Ribbe - Philippe Chaix - Rodolphe Oppenheimer




Ce prix 2010 saura prouver que la diversité mêlée à la passion du livre politique peut permettre à une édition de qualité de prendre toute son importance.

Pour plus d'infos:

Association Edgar Faure

23, rue Nollet - 75017 Paris

Site Internet: www.edgarfaure.fr

Monday, September 20 2010

Rentrée littéraire: Bernard Quiriny au régime totalitaire

Les assoiffées Après deux recueils de nouvelles salués par la critique (1), Bernard Quiriny ne mégote pour son premier roman. Les assoiffées nous embarque dans le sillage d’une poignée d’intellectuels français en route vers la Belgique (2). Pays qui, en 1970, a vécu une révolution féministe. Les femmes y sont les maîtresses d’un monde où les hommes sont asservis, laissés dans des mouroirs. Un régime totalitaire, coupé du reste de la planète. À la manière de la Corée du nord. Ou de la chine de Mao. Mais là, point de Grand Timonier. Le pays est entre les mains d’une Grande Bergère qui aveuglent nos intellectuels en voyage organisé. Et pourtant la dictature est vacillante.

« Pourquoi avalent-ils sans broncher les salades que leur sert le pouvoir, s’amuse Bernard Quiriny, c’est toute la question du livre, et je n’ai toujours pas la réponse ». Et si on titille l’auteur sur ses choix, il questionne : « Quoi de plus ubuesque? La dictature féministe délirante que j’imagine, ou l’évacuation nocturne d’une capitale pour transformer les citadins en paysans, comme au Cambodge en 75? Difficile de les départager… »

On s’amuse à lire Les assoiffées et l’auteur en convient : « C’est une sorte de satire grotesque de l’histoire du vingtième siècle, de l’autocensure, de ce qu’on n’appelait pas encore le “politiquement correct” et du dévoiement de l’intelligence. ». Mais dans la foulée il souligne : « La liberté nous paraît naturelle, puisque nous vivons dans un pays libre; on a presque du mal à se rappeler qu’il y a quelques décennies, ça ne concernait pas que la Corée du Nord mais la moitié du monde – et qu’il se trouvait chez nous des gens libres pour nous expliquer librement que c’était formidable. »

Pour l’histoire, il fallait un pays proche de la France. « J’aurais pu planter le décor en Espagne, à Monaco ou en Suisse. Mais, allez savoir pourquoi, la Belgique me semblait meilleure… ». Nivernais d’adoption, Bernard Quiriny ne manque pas de cet humour belge qui coule dans ses veines. Et si vous lui demandez si les 40 ans du MLF l’ont inspiré, il répond sans hésiter : « Non, mais je lui souhaite un bon anniversaire ».

Un livre à lire sans hésiter. Et pour le plaisir de se dire qu’on l’aura déjà fait, au moment où il décrochera un prix.

De toute façon, on en reparle…

Par Philippe Dépalle

(1) L’angoisse de la première phrase (Phébus, 2005); Contes carnivores (Seuil, 2008).

(2) Les assoiffées (Seuil, 2010) 21 €.

Sources:http://www.lepost.fr/article/2010/09/14/2220350_rentree-litteraire-bernard-quiriny-au-regime-totalitaire.html

Monday, November 16 2009

Prix Edgar Faure 2009 - Le lauréat

MATHIEU LAINE LAUREAT DU PRIX EDGAR FAURE 2009

prix Edgar Faure 2009 Le 4 novembre 2009, c’est sur le Toit de la Grande Arche de la Défense que l’Association Edgar Faure représenté par son président Rodolphe Oppenheimer a remis le prix Edgar Faure consacrant le meilleur ouvrage politique de l’année à Mathieu Laine pour son ouvrage « Post Politique » aux éditions JC Lattés.

Le Prix de Littérature Politique Edgar Faure a été créé en 2007 sous l’égide de Rodolphe Oppenheimer, adjoint au maire de Clichy-La-Garenne (Hauts de Seine) et petit-fils du Président Edgar Faure afin d’accompagner l’engouement croissant pour la littérature politique.

Le jury pour cette édition 2009 était composé de l’ancien ministre Roland Dumas, Olivier Dassault, Elisabeth Guigou, Isabelle Debré, Maître Paul Lombard, Viviane Neiter, Gonzague Saint Bris, Marie-Christine Tarby-Maire, George Pau-Langevin, Corinne Lepage, Gilles Catoire, Thierry Saussez, Jean Miot, Francis Bouvier, Yves Jégo et Rodolphe Oppenheimer.

Les auteurs en compétition étaient : Jean-Luc Barré, Jean-Marie Rouart, Roger Karoutchi, Jean-Pierre Jouyet et Sophie Coignard, Mathieu Laine, Catherine Clément, Nasser Zammit, Paul Marcus, Alain-Gérard Slama et Ivan Rioufol.

Salle comble pour l’édition 2009 qui a donc consacré Mathieu Laine et son ouvrage « Post Politique » aux éditions JC Lattès comme meilleur ouvrage politique de l’année. Le jury présidé par Roland Dumas a également décerné un deuxième prix à Catherine Clément pour son livre « Mémoire » aux éditions Stock.

En attendant la prochaine mouture pour le prix 2010, félicitations au lauréat 2009, Mathieu Laine et à Rodolphe Oppenheimer pour perpétuer la mémoire d'un grand homme, Edgar Faure.

Site officiel : www.edgarfaure.fr

Nelly du web

Thursday, May 28 2009

Le prix Edgar Faure

Pour la troisième année consécutive, LE PRIX DE LITTÉRATURE POLITIQUE EDGAR FAURE , aura lieu le 4 novembre 2009 au Toit de la grande Arche.
Voici les ouvrages qui concourront (à ce jour) au Prix Littérature Edgar Faure 2009:

1 2 3

4 5 6

7 08.jpg

L’association Edgar Faure, par le biais de son prix, décernera une fois par an le prix Edgar Faure consacré au meilleur ouvrage politique de l’année.

Le jury sera composé de seize membres:

Monsieur Roland Dumas (président du jury)

Madame Elisabeth Guigou

Monsieur Olivier Dassault

Monsieur Gilles Catoire

Madame Corinne Lepage

Monsieur Yves Jégo

Madame Isabelle Debré

Monsieur Paul Lombard

Madame George Pau-Langevin

Madame Viviane Neiter

Monsieur Francis Bouvier

Monsieur Gonzague Saint Bris

Madame Marie-Christine Tarby-Maire

Récapitulatif du prix Edgar Faure 2008:

Remise du prix Edgar Faure, 2008

(Photo:Bruno Le Maire et son livre "Des hommes d'État", récompensé par le jury, et Rodolphe Oppenheimer, président de l'association Edgar Faure)

Devant un parterre de 400 convives, triés sur le volet, personnalités du monde politique, culturel et littéraire, le député de l’Eure s’est vu remettre le prix de littérature. Après plusieurs heures de délibération, jusqu’au soir même de la cérémonie, le jury a récompensé le roman « Des hommes d’Etat » de Bruno Le Maire publié aux Editions Grasset. Selon Roland Dumas, le président du Prix, la sélection était d’autant plus difficile que le nombre de livres en compétition a doublé par rapport à l’année dernière. En effet, 18 livres cette année contre 9 l’année dernière, preuve du succès de ce tout nouveau prix littéraire. Il y régnait une ambiance studieuse et sympathique, en présence des auteurs sélectionnéset chacun a pu parler de son ouvrage et de ses projets.
Sources: www.prix-edgar-faure.com

Nelly du Web

Thursday, September 11 2008

Paru 12 juillet 2008

Catégorie : Ecriture et poésie Champignons du monde

Le 12 juillet 1998. Que faisiez-vous ce jour-là ? Antoine et Nino le racontent dans Champignons du Monde, un livre de Philippe Dépalle, paru le 12 juillet 2008, aux éditions Guillemain. Nino sait également ce qu'il faisait le 9 juillet 2006. Quant à Antoine, il a toujours un souvenir lié à une année de Coupe du monde de Football depuis 1962.

La vie est remplie de football et le football est plein de vies. Alors, plongez dans Champignons du monde. Un match de souvenirs en deux périodes, à deux voix. Celle d'Antoine, le père, et celle de Nino, le fils. ....

Un petit extrait...

7 juin 1970

Il fait une chaleur écrasante. Guadalajara, au Mexique, ce n'est pas Nevers. J'ai de la sueur qui me coule dans le dos. Je suis complètement ratouillé. Faut dire que l'enjeu en vaut la chandelle. On joue contre l'Angleterre. Pelé est vachement sympa avec moi. On n'arrête pas de faire des combinaisons à deux. C'est comme s'il n'y avait que nous sur le terrain. Les Anglais, on les fait tourner en bourrique.

J'ai eu une dérogation spéciale pour jouer avec le Brésil. C'est vachement rare pour un Français. En plus, je n'ai que huit ans. Mais ça n'a pas posé de problèmes.

L'arbitre va bientôt siffler la fin de la partie. C'est sûr, dans quelques jours, on va gagner la coupe du monde. Pour la troisième fois! On va faire la fête. Ca tombe bien, il y a des bouteilles de Fruité plein le frigo.

Pelé me fait une passe et je décoche une patate du diable. Sur le poteau du goal. Le match s'arrête. Tonton vient d'entrer dans le jardin. Il a le ballon dans les mains et fait semblant de me le lancer. Ca m'énerve un peu. Alors, il s'approche de moi. Il est costaud tonton. Il m'embrasse sur le front et il me dit de ne pas attraper froid. Je lui dis que je vais bientôt rentrer aux vestiaires. Il s'inquiète du score. Je lui dis qu'on a mis dix buts aux angliches. Il n'en revient pas.

Champignons du monde est en vente en ligne sur www.fnac.com

Philippe Dépalle
Philippe Dépalle,chef de rédaction au Journal du Centre et correspondant au Monde, depuis 1994.

Du même auteur: Saint- Just par amour, publié en 2005

Copyright (c) The Five Hotel Paris . All right reserved