Raphaëlle Dess, le sourire 2010 – Facebook

logo_fbk
Le groupe Sourire, créé en 2007, compte depuis sa création un soutien important : Celui de Philippe Vaurs et Christophe Sauvage, pour Elegancia Hotels, en proposant des prix prestigieux tels que des nuits offertes aux gagnants au: Seven Hotel, Hidden Hotel et The Five Hotel à Paris.
La chanteuse, révélée par La Nouvelle Star 2007 et qui prépare son premier album (I’m Ready, sortie prévue courant 2011) a su convaincre les membres de Facebook de voter pour elle.

Raphaelle Dess

Raphaëlle Dess sourit. Elle rit même. Ce n’est pas la première fois qu’elle reçoit une récompense de ce genre. Dans son lycée privé, il existait une tradition de fin d’année : la remise des prix . Bonne élève en seconde, elle s’attendait à être saluée pour ses performances en économie ou en linguistique. Mais ses professeurs lui avaient décerné le prix du sourire. Parce qu’elle était une lycéenne sympathique. Qu’elle participait positivement à la vie de sa classe. Les années suivantes, Raphaëlle s’était rattrapée en obtenant de « vraies » récompenses.

Être Le sourire 2010 de Facebook lui fait très plaisir. A plus d’un titre. Parce qu’elle a recueilli des suffrages de personnes qu’elle ne connaissait pas. Les 2222 membres de ce groupe crée en 2007 , avaient en effet le choix. Plus de 400 photos étaient en compétition. Mais le plus grand nombre a flashé sur l’ image de la chanteuse, réalisée par une talentueuse photographe, Nabou.

Nabou

«C’est Nabou qui m’a proposé de participer au concours, souligne Raphaëlle. La première fois où nous nous sommes rencontrées, j’ai eu un vrai coup de foudre amical. Que ce soit sa photo qui l’ait emporté me fait très plaisir ».

Il est vrai que la manière de travailler de Nabou est assez personnelle. « J’ai l’habitude faire des photos, note Raphaëlle, mais avec elle c’est différent. Je n’avais pas l’impression de poser. Elle sait saisir des instants ».

« Avec Raphaëlle, raconte Nabou, on se connaissait depuis longtemps. Nos chemins se sont ensuite croisés à plusieurs reprises. ». Jusqu’à cette séance faite « avec les moyens du bord », dans le ranch de son futur époux , dans la banlieue parisienne. Un repas, quelques verres de vins, une grande complicité et le tour était joué. Résultat : les images respirent le naturel.

Nabou, cherche à saisir un moment de sincérité. La vérité de l’instant. C’est ce qui donne à ses images une réelle profondeur. On peut découvrir son travail sur sa page Facebook Nabou photography. Notamment une série réalisée récemment à Londres, Underground. Et une autre, La parisienne, où elle raconte Ana, un modèle qui n’a rien à envier à une professionnelle.

Avec ce prix, Raphaëlle commence bien une année qui s’annonce importante pour elle. Elle termine son premier album enregistré à Mulhouse, avec l’arrangeur Jackson Mackay. Un disque qu’elle a co-produit avec le label Koonda music. Pour lequel elle a écrit l’essentiel des chansons et des musiques – Thierry Geoffroy, qui a travaillé avec Hélène Ségara a co-signé une chanson, notamment. Raphaëlle est heureuse du résultat. Intitulé I’m ready, ce premier album est résolument folk, avec quelques escapades country. Genres qui conviennent à sa voix et son univers. On y retrouvera The One, titre qui figurait sur le single deux titres sorti en 2009.

Avant la sortie de l’album, elle proposera deux concerts intimes, des show case. Un pour les journalistes et un pour ceux qui apprécient le talent d’une femme qui continue d’afficher son bien être en étant l’égérie d’une marque de lingerie, Secret de dame. « Ce n’est pas parce qu’on ne fait pas du 36, qu’on ne peut pas être glamour », dit-elle, dans un sourire.

Philippe Dépalle

image_elegancia

Liens utiles:

Raphaëlle Dess, fan page Facebook
Elegancia Hotels, fan page Facebook
Elegancia Hotels, site Internet
Nabou, photographe, fan page Facebook

Merci aux organisateurs du concours des sourires sur facebook: Philippe Dépalle et Nelly du Web